FamilyGeek C'est donc ça C’était quoi son nom déjà ?

C’était quoi son nom déjà ?

Sortir un jeu hors du Japon nécessitent évidemment un travail de traduction dans la langue du pays dans lequel il sera vendu, mais l’autre grosse partie de la tâche concerne la localisation, c’est à dire l’adaptation du contenu au marché pour lequel il est destiné. Si un nom de personnage n’a pas de traduction à proprement parler, il arrive souvent que ce dernier soit modifié pour prendre une consonnance plus proche des standards locaux. Parfois surprenante, amusante ou déroutante, cette différence peut rendre une conversation avec une personne d’origine étrangère un peu compliquée. Le meilleur exemple reste le nom des Pokémon, qui comprend souvent un jeu de mot, et qui n’aura rien à voir d’une langue à l’autre, à quelques exceptions près, Pikachu et Mewto en tête. Après pas d’inquiétude, les Sonic, Mario, Link, Snake et autres consorts sont logés au même patronyme, quelle que soit l’endroit.

Street fighter II : le casse tête chinois

Les différences entre les 3 premiers personnages sont peut-être les plus célèbres, et sans doute celles qui portent le plus à confusion ! Les versions européennes étant souvent tirées des versions américaines à l’époque, il en va de même pour chez nous.

Mega Man, c’est du rock man !

Si proche mais si loin… Pour nous autres, occidentaux, c’est évident, c’est Megan Man. Au Japon, c’est pareil, mais c’est Rockman !

Chez Nintendo : gare aux Koopas

Attention, alors que pour nous Koopa désigne un subalterne, il fait référence au roi lui-même au pays du soleil levant.

Bowser, le roi des Koopas que tout le monde connaît est tout simplement appelé Koopa (kuppa) au Japon.
Koopa-Troopa, le koopa terrestre appelé Noko-Noko au Japon
Para-Troopa, la version volante, Pata-Pata au Japon

Pour les autres, les différences sont plus ou moins significatives, mais il est à noter que les japonais aiment recourir aux onomatopées.

Maskass en france, Shy Guy aux États Unis et Heihô au Japon
La plante piranha, Pakun Furawa au Japon (fleur qui fait miam-miam)
Boo, le fantôme qui fait peur en occident ou Teresa, le fantôme qui fait son timide quand on le regarde au Japon
Le goomba, premier ennemi à s’être fait aplatir, Kuribo au Japon du fait de sa ressemblance à une châtaigne
Alors que le terme Chomp fait référence à sa mâchoire, c’est le côté chien de garde qui prévaut au Japon, Wan-Wan étant l’équivalent de waf-waf ou toutou
Notre ami Toad lui voit son nom original plus proche de ce qu’il représente : Kinopio de son nom, référence au champignon, kinoko en japonais
Apparue dans Mario Galaxy, Rosetta se fait aussi appeler Harmonie en français ou encore Rosalina en anglais

Et le ou la gagnant(e) est … ?

Encore un nouveau record pour Animal Crossing, puisqu’il se trouve que l’intendante qui accompagne Tom Nook connaît un nombre conséquent d’appellation selon le pays.

JaponShizue
FranceMarie
États-Unis, Canada, Portugal, Pays-Bas, RussieIsabelle
EspagneCanela
ItalieFuffi
AllemagneMelinda
ChineXi Shi Hui
Corée du sudYeo’ul

Laisser un petit mot

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles dans la même catégorie